Vie monastique

Et rappelons-nous aussi le caractère liturgique, ou tout au moins le lien avec la prière et la liturgie de nos repas. Autre détail important à relever dans ce chapitre : la mention du lavement des pieds par saint Benoît nous reporte au Jeudi Saint et à la Cène qui est l’origine de notre eucharistie. Le repas prend donc un caractère presque sacramentel ; c’est un temps de partage, de charité et de communion. ...

Ce chapitre sur le sommeil rappelle le mystère de la nuit. C’est le temps du repos, mais ce n’est pas un moment complètement vide. Même si ce n’est pas pour chacun le temps de révélations extraordinaires, on peut se rappeler l’importance de certaines nuits dans la Bible : Création de l’homme, alliance avec Abraham, nuit de la Pâque, et bien sûr, nuit de Noël, nuits de prière pour Jésus, nuit de la Résurrection. ...

Ce chapitre sur le sommeil rappelle le mystère de la nuit. C’est le temps du repos, mais ce n’est pas un moment complètement vide. Même si ce n’est pas pour chacun le temps de révélations extraordinaires, on peut se rappeler l’importance de certaines nuits dans la Bible : Création de l’homme, alliance avec Abraham, nuit de la Pâque, et bien sûr, nuit de Noël, nuits de prière pour Jésus, nuit de la Résurrection. ...

Tous les offices de la journée, dont les psaumes constituent la partie essentielle, sont encadrés par une supplication : Pour l’ouverture, nous chantons : « Dieu viens à mon aide » pour demander au Seigneur de nous préparer à célébrer sa louange, car nous sommes rassemblés pour prier avec toute l’Église et nous avons besoin du secours divin pour accomplir cette mission. ...

Ce septième degré d’humilité nous ramène au Christ. Il est l’humble par excellence et cela, de deux manières, comme le montrent les citations de psaumes que Jésus à faits siens. La dernière citation vient du psaume 118 : « Il est bon que tu m’aies humilié, afin que j’apprenne ta Loi ». Jésus se situe dans une relation d’obéissance à son Père ; il est le Fils, et il vient réaliser l’œuvre que le Père lui a demandée. ...

Ce septième degré d’humilité nous ramène au Christ. Il est l’humble par excellence et cela, de deux manières, comme le montrent les citations de psaumes que Jésus à faits siens. La dernière citation vient du psaume 118 : « Il est bon que tu m’aies humilié, afin que j’apprenne ta Loi ». Jésus se situe dans une relation d’obéissance à son Père ; il est le Fils, et il vient réaliser l’œuvre que le Père lui a demandée. ...

Ce septième degré d’humilité nous ramène au Christ. Il est l’humble par excellence et cela, de deux manières, comme le montrent les citations de psaumes que Jésus à faits siens. La dernière citation vient du psaume 118 : « Il est bon que tu m’aies humilié, afin que j’apprenne ta Loi ». Jésus se situe dans une relation d’obéissance à son Père ; il est le Fils, et il vient réaliser l’œuvre que le Père lui a demandée. ...

Quand nous évoquons le silence, nous voyons d’abord l’absence de paroles : se taire, ne pas parler, surtout à tout propos. Pour certaines personnes, l’absence de paroles peut devenir source d’angoisse, donner l’impression d’un vide alors que les paroles ne combleront jamais ce vide ! Mais il ne suffit pas toujours de se taire pour être silencieux, car on peut avoir le cœur et l’esprit envahis de bruits ...

Et voici ce que disait le pape au sujet de ce dimanche de la Parole de Dieu : « J’établis donc que le troisième dimanche du Temps ordinaire soit consacré à la célébration, à la réflexion et à la proclamation de la Parole de Dieu. Ce dimanche de la Parole de Dieu viendra ainsi se situer à un moment opportun de cette période de l’année où nous sommes invités à renforcer les liens avec la communauté juive et à prier pour l’unité des chrétiens. ...

« Que chacun garde sa place, car esclaves ou libres, nous formons tous un seul Corps dans le Christ ». C’est bien le Christ qui donne sens à notre vie, à nos relations, à notre vie communautaire ; sa place est centrale, et si nous lui sommes unis, nous serons en même temps unis les uns aux autres ...