Homélies

« L’an quinze du règne de l'empereur Tibère, la Parole de Dieu fut adressée dans le désert à Jean », dit Saint-Luc. Force de l'Évangile, capable de décrire en terme rigoureux l'initiative de Dieu dans l'histoire des hommes ! Sérieux de l'auteur, qui n'omet en son récit ni la contextualisation, ni la flamme divine. Quelle leçon pour aujourd’hui ! ...

La célébration du Christ, Roi de l'Univers, couronne l'année liturgique. Au commencement du monde, le Christ se trouvait auprès du Père. De même, à la fin des temps, il viendra juger les hommes et établir définitivement son règne, règne qu'il est venu annoncer en se faisant l'un de nous et qui se réalise tout au long de l'histoire. ...

« Quand et comment ? » quand et comment la fin de notre vie, quand et comment la fin du monde ? Quand et comment la venue du fils de l'Homme, le retour du Christ ? Voilà bien des questions qui nous habitent, comme les apôtres, et les premiers chrétiens...

Entre ces deux femmes démunies de tout sauf de géné­rosité, à travers les quelques siècles qui les séparent, quelle similitude de coeur et d'attitude: elles sont toutes deux le type de ces « Pauvres de Dieu », parmi lesquels le message de Jésus devait retentir avec tant d'intensité. Jésus admire la misérable veuve que met en scène saint Marc et il fait son éloge...

Au début de cette célébration, nous avons chanté : "Réjouissons-nous dans le Seigneur, célébrons ce jour de fête en l'honneur de tous les saints. Les anges se réjouissent avec nous de cette fête ; ils ont glorifié le Fils de Dieu". La joie du ciel rejaillit sur notre terre. Nous célébrons en une même fête tous les saints, connus ou inconnus, canonisés ou demeurés cachés, éloignés ou proches de nous dans le temps et dans l'espace. ...

Comme chaque année, nous célébrons la Dédicace de notre église abbatiale. Cette fête n'est pas le simple rappel d'un événement gravé dans l'esprit de ce qui en furent les témoins et les acteurs. C'est pour chacun de nous qui célébrons jour après jour la louange du Seigneur comme pour tous les fidèles qui viennent occasionnellement, une invitation à approfondir le mystère de l'Église à laquelle nous appartenons, Église fondée sur le Christ et vivier par l'esprit...

Bartimée, enfermé dans sa solitude, sa cécité, vu par tous et ne pouvant pas voir les autres, un homme écrasé, livré au regard de l‘autre sans être jamais protégé. Il est assis, mendiant, aveugle, il n’a rien, il n’est rien, comme si les autres disaient : « nous voyons pour toi. » ...

« Une seule chose te manque: va, vends, donne et suis-moi » répondait Jésus à l’homme qui lui demandait: « Bon Maître, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle? » De fait, cet homme riche de biens matériels et de biens moraux (son observation de la Loi) sent qu'il lui manque quelque chose, puisqu'il vient trouver Jésus. ...

Ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas. Mais Dieu peut-il unir des êtres qui ne croient pas en Lui ? Et cela arrive. Peut il unir entre eux des êtres sont l’amour est superficiel ? Cela existe aussi. Nous connaissons bien l’adage : « Tomber amoureux est facile, rester amoureux est plus rare. ». ...

Ce matin, nous entendons le grand cri de Moïse : « Ah ! Si le Seigneur pouvait mettre son esprit sur eux, pour faire de tout son peuple des prophètes ! » Rien là de cet esprit de parti que nous rencontrons si souvent – même dans nos communautés de foi, au sein d’une Église qui se veut et qui se dit universelle. Chez Moïse aucune exclusivité. ...