Vie monastique

Le premier chapitre de la Règle décrit les différents genres de moines. Beaucoup – et c’est notre cas – pratiquent la vie cénobitique, la vie en communauté. Ceux qui pratiquent la vie solitaire, ou vie érémitique, ne le peuvent vraiment qu’après « une longue probation dans un monastère », c’est-à-dire après avoir mené la vie cénobitique. ...

De Dom Guillaume : « Saint Benoît attache une grande importance à la clôture [..] En effet, pour saint Benoît, comme pour toute la grande tradition monastique depuis les Pères du désert, la vie monastique est fondée sur le postulat de l’unité de la personne humaine. ...

De Dom Guillaume : « Saint Benoît attache une grande importance à la clôture [..] En effet, pour saint Benoît, comme pour toute la grande tradition monastique depuis les Pères du désert, la vie monastique est fondée sur le postulat de l’unité de la personne humaine. ...

Et rappelons-nous aussi le caractère liturgique, ou tout au moins le lien avec la prière et la liturgie de nos repas. Autre détail important à relever dans ce chapitre : la mention du lavement des pieds par saint Benoît nous reporte au Jeudi Saint et à la Cène qui est l’origine de notre eucharistie. Le repas prend donc un caractère presque sacramentel ; c’est un temps de partage, de charité et de communion. ...

Ce chapitre sur le sommeil rappelle le mystère de la nuit. C’est le temps du repos, mais ce n’est pas un moment complètement vide. Même si ce n’est pas pour chacun le temps de révélations extraordinaires, on peut se rappeler l’importance de certaines nuits dans la Bible : Création de l’homme, alliance avec Abraham, nuit de la Pâque, et bien sûr, nuit de Noël, nuits de prière pour Jésus, nuit de la Résurrection. ...

Ce chapitre sur le sommeil rappelle le mystère de la nuit. C’est le temps du repos, mais ce n’est pas un moment complètement vide. Même si ce n’est pas pour chacun le temps de révélations extraordinaires, on peut se rappeler l’importance de certaines nuits dans la Bible : Création de l’homme, alliance avec Abraham, nuit de la Pâque, et bien sûr, nuit de Noël, nuits de prière pour Jésus, nuit de la Résurrection. ...

Tous les offices de la journée, dont les psaumes constituent la partie essentielle, sont encadrés par une supplication : Pour l’ouverture, nous chantons : « Dieu viens à mon aide » pour demander au Seigneur de nous préparer à célébrer sa louange, car nous sommes rassemblés pour prier avec toute l’Église et nous avons besoin du secours divin pour accomplir cette mission. ...