Articles

Beaucoup l’ignorent mais peu après sa fondation, l’abbaye du Bec devint le noyau générateur du renouveau des études savantes en Occident. On y restitua les modes de pensée que Platon, puis Aristote, avaient dégagés en Grèce plus de mille ans auparavant. On s’y est demandé avec une intrépidité toute nouvelle comment la foi et la raison, ces deux dons de Dieu un peu brouillés ensemble, pouvaient s’accommoder....

En cette Semaine Sainte qui débouche sur la victoire de Pâques, les chrétiens aiment à se redire que de tout mal, Dieu peut faire sortir un bien. De quel relèvement ce désastre est-il la promesse et l’amorce ?...

Habituellement, surtout en France, on a le souci de bien distinguer les sphères, le politique, d’un côté, le religieux, de l’autre, les deux évoluant chacun indépendamment. S’ajoute à cela, dans la culture française, que le politique est d’ordre public, le religieux, d’ordre strictement privé. ...

Il faut relire l’encyclique "Laudato si", du Pape François, de 2015, pour percevoir l’enjeu des recherches actuelles, en matière de développement durable, de commerce équitable, d’économie circulaire, d’énergie propre et renouvelable, d’écologie humaine et globale :...

Personne n'a jamais vu Dieu face à face. Dans l'Ancien Testament, il était le Dieu caché et invisible, jaloux de l'attente de son incarnation. Même à Moïse, son ami, Dieu n'a pu montrer que son dos, «car on ne peut voir Dieu et vivre» (Ex.33,20). Mais tout change avec la venue du Christ dans notre monde. Il a été vu et touché par des milliers de personnes et par ses apôtres qui en ont témoigné...

Du 27 au 31 octobre 2005, ce sont plus de dix caravanes avec une trentaine de Gens du voyage et leurs enfants qui se sont installés sur les prairies de l'ancien logis abbatial. C'était en vue d'une de leur rencontre habituelle, appelée "Ecole de la foi" ...

La fidélité a-t-elle encore une place dans notre société occidentale actuelle si individualiste, matérialiste, liberticide, où tout engagement à long terme fait peur, surtout aux jeunes, comme si elle bridait la liberté, surtout celle d'aimer? La fidélité serait-elle donc opposée à notre liberté? Cela dépend comment on envisage notre liberté: celle de faire tout ce dont on a envie, tout ce qu'on pourrait désirer ou bien celle utile pour nous construire en tant qu'homme raisonnable et responsable? ...