Homélies

Cette parabole nous enseigne que, en face de Dieu, chacun de nous est un débiteur insolvable. Mais Dieu, en son amour, ou comme il est dit "saisi de pitié ou ému de compassion" nous remet sans cesse gratuitement la totalité de notre dette ou de nos péchés les plus graves. De ce pardon infini doit s'inspirer notre propre pardon, sincère et total vis-à-vis de nos frères. ...

Les trois lectures de ce dimanche ont comme préoccupation commune la vie fraternelle, la vie ensemble avec nos proches, avec nos amis, avec nos voisins. Les conflits ont souvent comme point de départ les blessures en manque de guérison, les refus de pardon, les injustices commises. Alors la rancoeur et la haine s’emparent progressivement des coeurs. ...

Quel contraste avec dimanche dernier ! Il y a une semaine, la liturgie nous offrait la belle profession de foi de Pierre prononcée dans un lieu féérique : « Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant. » Cette profession de foi ne lui venait pas de la chair et du sang mais de l’Esprit du Dieu vivant. Aujourd’hui, la chute est brutale : Pierre veut éviter à Jésus un chemin de souffrance et de mort. Il s’attire cette réflexion terrible de Jésus : « Passe derrière moi, Satan, tu es un obstacle sur ma route ; tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes. » ...

Nous sommes réunis par Dieu notre Père, Frères et Sœurs appelés à accueillir avec Simon-Pierre l’identité profonde de Jésus notre Seigneur recevoir de lui notre être profond pour le suivre et communier à sa vie. Jésus amène ses disciples à la révélation progressive de ce qu’il est vraiment. Déjà, en se désignant habituellement comme ‘Fils de l’homme’ – humble expression de lui-même, ...

Quand nous faisons mémoire de nos fondateurs, nous célébrons l’œuvre que Dieu a accomplie avec eux : Dieu leur a inspiré de donner corps à sa Parole, en faisant naître des communautés de foi qui s’en nourrissent et la partagent. Herluin a donc creusé ici un puits d’où jaillit la source intarissable de l’amour de Dieu. Ce n’est pas nous qui alimentons cette source ; c’est elle qui nous abreuve ...

Des textes que nous propose la liturgie de cette fête, nous pourrions retenir cette parole, louange adressée à Marie par sa cousine Élisabeth :" Heureuse, celle qui a cru à l'accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur." Cette scène de la Visitation est la rencontre de deux femmes, mais aussi celle de deux enfants ...

« N’ayez pas peur » ! Cette invitation, devenue universellement célèbre dans la bouche du Pape saint Jean-Paul II, puis de Benoît XVI, Jésus l’a répétée à maintes reprises. Nous l’avons entendue dimanche dernier, dans le récit de la Transfiguration, alors que les disciples avaient du mal à reprendre leurs esprits. Elle revient également, comme un refrain, tout au long des récits d’apparition de Jésus Ressuscité ! ...

À la différence de plusieurs fêtes qui célèbrent des événements concrets de la vie de Jésus, plus perceptibles même si l’on manque parfois de précision historique, la fête de la Transfiguration nous met en présence d'une expérience plus mystérieuse, d’un évènement presque secret dont les trois seuls témoins n’ont pas saisi immédiatement la portée. C'est à la lumière du mystère pascal qu'ils en comprendront tout le sens. ...

Si la question posée par Dieu à Salomon nous était personnellement adressée : « Demande ce que je dois te donner. », qu’elle serait notre réponse ? Que choisirions-nous ?… Je me trompe peut-être, mais je pense que parmi la grande diversité de nos réponses, il y en a une qui ne serait quasiment jamais nommée. Je veux parler du “Royaume des Cieux”...

Cette parabole du Semeur est importante pour deux raisons. Étant la première des paraboles du Seigneur, elle illustre d'une manière générale la réaction de l'homme face à la révélation de Dieu. Elle n'est pas précédée par la phrase que nous entendons régulièrement :" le royaume des cieux est semblable à.…" car elle couvre toute l'histoire, et introduit les autres paraboles. ...