Homélies

Le lépreux n'aurait jamais dû rentrer à Capharnaüm. Il enfreint les codes et se précipite vers Jésus. Et Jésus l'accueille, le touche et par là même se rend aussi impur que le lépreux. Il y a une identification de Jésus avec le malade. Et, aussitôt, la fièvre, la lèpre, la maladie le quitte...

Avec les disciples nous suivons Jésus qui nous appelle et nous conduit par sa Parole à le suivre dans l’annonce de la Bonne Nouvelle de l’avènement de l’amour du Père. Jésus incarne cet amour qu’est Dieu pour ceux qui lui font confiance. Saint Marc nous fait partager une journée singulière de Jésus dans le mouvement de sa vie, dans l’expression de son amour. ...

40 jours après la naissance de Jésus, Marie et Joseph porte l'enfant au temple afin de le présenter au Seigneur. Si Luc ne donne pas de chiffres, il renvoie à la loi de Moïse qui, dans l'Exode, prévoyait le rachat du premier-né et, dans le Lévitique, demandait que la mère d'un garçon accomplisse un rite de purification 40 jours après sa naissance. ...

Le Seigneur nous propose infiniment plus que ce que nous pouvons demander et même concevoir : Dieu nous donne sa Parole faite chair. « Je ferai avec vous une alliance éternelle, car vos pensées ne sont pas mes pensées et ma parole ne me revient pas sans effet ». ...

La fête que nous célébrons aujourd’hui est peut-être moins bien comprise du plus grand nombre - surtout si on la réduit à ses aspects folkloriques. Mais elle est d’une grande importance car elle amplifie le mystère célébré à Noël : c'est la manifestation de Dieu au monde entier. Ces deux fêtes sont donc complémentaires. ...

En ce dimanche 27 décembre, soit 2 jours après la fête de Noël, la liturgie de ce jour nous baigne dans une attitude de “foi” et nous montre une certaine nuance de tendresse et d'inti­mité de la Sainte Famille. L'épisode évangélique de la pré­sentation de l'enfant Jésus au Temple ne manque pas de gravité. ...

Les prophètes sont là pour ranimer l'espérance d'un peuple abattu. Une lumière dans haut vient déchirer les ténèbres. Aucune situation fermée ne reste sans la perspective d'un monde meilleur. Dieu a promis d'être avec son peuple, il ne l’abandonnera pas. ...

« A travers le désert, une voix crie  : « Préparez le chemin du Seigneur, que tout ravin soit comblé, que toute montagne, toute colline soit abaissée»! Si Dieu veut se faire entendre, s’Il veut toucher le cœur des hommes, pourquoi donc crier « à travers le désert » ? Pourquoi crier là où nulle oreille ne peut l’entendre ? Pourquoi crier dans le silence du désert ? ...