Le cœur, dans la Bible (premier et deuxième Testament), symbolise tout l’homme ; il évoque plus l’intelligence, celle du cœur, et la vie intérieure, que l’affectivité et l’émotivité. Quelques portraits, pour illustrer cette conception : Marie, qui retenait tous ces événements...